Pour Microsoft, il ne peut en rester qu’un

A force d’en parler et de le rêver, Microsoft y est arrivé.

A quoi ? Et bien à unifier sa plateforme Windows. Avant, on avait des OS différents en fonction des machines (PC/Smartphone) et surtout les développeurs devaient adapter et compiler spécifiquement leurs applications s’ils les voulaient sur Windows Phone, ou un Windows classique.

Avec Windows 10 c’est terminé. Maintenant, si vous suivez bien les guidelines de MS, votre application Windows tournera aussi bien sous tablette, smartphone, HoloLens et desktop sans adaptation ou recompilation. Oui c’est bien le même binaire qui fonctionnera parfaitement partout. Enfin, aussi parfaitement que le sont vos compétences en dev. ;-).

L’application adaptera sa taille et le positionnement de ses élément un peu comme le fait un site en responsive design. Mais ce n’est pas tout puisque Microsoft a unifié aussi ses stores d’application. Il n’y aura donc maintenant plus qu’un seul Windows Store.

Et si vous avez de vieilles applications Win32 ou .NET, il sera parfaitement possible de les mettre à dispo sur ce store unifié puisque grâce à un système de conteneur, votre application sera exécutable sur tous les appareils de la même manière.

Histoire de remplir de remplir encore un peu plus le store, Microsoft permet aussi dans Visual Studio, l’ouverture de code d’application Android et iOS (Java/C++/ObjectiveC), qui pourra alors être compilé directement pour Windows. Ça a l’air magique présenté comme ça, mais je pense qu’il faudra quand même modifier un peu le code, ne serait-ce que pour appeler les bonnes fonctions pour les capteurs du téléphone (GPS, caméra, détecteur de mouvement…Etc) ou des trucs propres au système comme Cortana.

En tout cas, c’est une bonne idée car jusqu’à présent, Windows était un peu la dernière roue du carrosse pour les développeurs mobile. Maintenant, passer d’une app iOS / Android à une app Windows Phone ne leur prendra que quelques secondes, au pire quelques heures de travail supplémentaire.

Bonne idée !

Enfin, pour terminer avec Windows, un truc sympa que j’ai vu aussi c’est Continuum. Cette fonctionnalité permet en connectant un écran HDMI à un téléphone, de le passer en format Desktop… Et de travailler sur ce téléphone, comme si c’était un ordinateur de bureau. On peut même continuer à recevoir des SMS ou des appels sans que ça perturbe ce qu’on voit à l’écran.

Ça a l’air de rien ce truc, mais quand je vois l’engouement pour Ubuntu Mobile (qui promet la même chose), je pense que Microsoft va encore conquérir quelques cœurs.

Voilà pour les news… J’espère pouvoir tester HoloLens demain mais ça semble mal barré :-((. Et concernant Spartan qui s’appelle maintenant Microsoft Edge (le nouveau navigateur), pas grand chose à dire d’intéressant mis à part qu’il supportera les extension Chrome et Firefox. On verra quand il sera dispo en téléchargement.

Le reste, c’est sur mon compte Twitter.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Pour Microsoft, il ne peut en rester qu’un ; a été publié sur Korben, le seul site qui t’aime plus fort que tes parents.

Source: Korben.info

Visual Studio Code – L’éditeur de code gratuit de Microsoft

Alors je ne sais pas si vous suivez les confs Microsoft ici, mais moi oui, et j’y ai trouvé quelques trucs plutôt cool. Notamment, si vous êtes développeur, sachez que Microsoft vient de mettre en ligne un éditeur de code source pour Windows, OSX et Linux, qui est gratuit et qui permet d’éditer et de débugger votre code, sans avoir besoin de la version payante de Visual Studio.

hero-windows

Cet outil baptisé Visual Studio Code intègre toutes les fonctionnalités attendues pour ce genre d’outils (snippets, indentation automatique, coloration syntaxique, auto complétion, code refactoring…etc) et supporte une douzaine de langages différents, avec une petite préférence (comprenez, plus de fonctionnalités) pour ASP.net et NodeJS.

Il intègre un gestionnaire de paquets et de dépôts et peut communiquer avec Git et des outils de diff. De plus si ça vous dit, il est même possible de développer des plugins pour VS Code.

Je n’ai pas encore pu le tester mais ça me fait penser de très loin à Brackets d’Adobe ou Atom de Github (Edit : En fait c’est basé sur Atom justement. Ceci explique cela).

Visual Studio Code est téléchargeable ici.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Visual Studio Code – L’éditeur de code gratuit de Microsoft ; a été publié sur Korben, le seul site qui t’aime plus fort que tes parents.

Source: Korben.info

Caddy – Le serveur web local pour tous ceux qui ne pigent rien à la technique

Si vous vous y connaissez un peu en serveur web, cet article n’est pas pour vous. Mais si au contraire, Apache, Nginx, PHP…etc sont des gros mots à vos oreilles et que vous cherchez un moyen simple et efficace de faire tourner un petit serveur web en local chez vous, pour héberger vos petits outils, votre blog ou votre petit intranet perso, j’ai une solution pour vous.

Cette solution, c’est Caddy. Il s’agit d’un freeware dispo sous Windows, OSX et Linux qui se lance directement, sans installation et qui démarre un serveur web accessible uniquement en local via l’URL localhost:2015. (vous pouvez le configurer sur le port 80 aussi)


site-example

A vous ensuite, de mettre vos pages web dans le répertoire de Caddy pour y accéder via votre navigateur. Evidemment, il est possible d’aller encore plus loin, via le fichier de conf de Caddy et d’héberger en local des sites PHP.

Caddy supporte le HTTP/2, IPv6, Markdown, les Websockets, la réecriture d’URL, TLS 1.2, la compression Gzip et peut même être utilisé en reverse proxy. Je ne suis pas à la maison, donc pas encore testé mais ça m’a l’air assez user friendly et ouvert aux non-techniciens.

caddy

D’ailleurs, dans sa communication, Caddy vise les graphistes, les écrivains, les blogueurs…etc, et pas du tout les admin sys ou les développeurs 😉

A découvrir ici.

Cet article merveilleux et sans aucun égal intitulé : Caddy – Le serveur web local pour tous ceux qui ne pigent rien à la technique ; a été publié sur Korben, le seul site qui t’aime plus fort que tes parents.

Source: Korben.info

App Indexing Google (indexation d'application mobile)

Google met en avant dans les résultats les applications mobiles indexées

App Indexing, vous connaissez ? Indexation d’application en bon français. Si vous avez une application mobile (Android pour l’instant), vous devriez la rendre compatible, pour profiter des nombreux avantages décrits dans ce dossier.

App Indexing Google (indexation d’application mobile)

Cet article écrit par Olivier Duffez a été publié sur App Indexing Google (indexation d’application mobile)

Source: Web Rank Info